Accès aux archives
février 2024
L M M J V S D
« Déc    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
26272829  

Psychose inter-ictale : délire paranoïde (3)

Publié par Docteur Foucaud Du Boisguéheneuc, 13 / 01 / 2016 / Imprimer cette page
Emile Signol (1804-1892), Folie de la fianciée de Lammermoor, 1850 © Musée des Beaux-arts de Tours

Emile Signol (1804-1892), Folie de la fianciée de Lammermoor, 1850

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une patiente de 58 ans est hospitalisée en réanimation pour un état de mal épileptique. Il s’agit du quatrième épisode inauguré par une psychose péri-ictale de type délire paranoïde. Elle présente des hallucinations visuelles : animaux (chat, chiens, lapin) ou objets (tableau sur le mur, écriture au plafond, route en voiture, herbe dans la piscine), psychiques avec des personnes de sa famille (mari, bébé, oncle, tante, sœur) et cénesthésiques en rapport avec son corps (ramasse sa peau, cherche son sein, ma tête, trouve trois mains gauches). Les hallucinations psychiques se manifestent par des attitudes d’écoute, mouvements de la langue, orientation du regard alternant avec des épisodes de fixation et expressions variées du visage. Au début elle semble critiquer ses hallucinations : « je vois des choses que les autres ne voient pas », « que j’essaye d’attraper mais je n’arrive pas les à attraper », « je donne des réponses que mon interlocuteur n’entend pas ».

 

– … Il y avait pas une autre poubelle peut-être ? (cherche dans son lit, regarde à gauche puis en face)

– Qu’est-ce que vous cherchez ?

– (fixe devant puis me regarde) Non je ne les ai pas vus, parce que du coup ma tante est partie hier soir et en fait… (attitude d’écoute, regarde en haut, mouvements des lèvres)… Un bavoir plus petit ? Bon ben je regarderai ça tout à l’heure (tourne la tête à droite)… Je ne suis pas Mme Henin… (regarde vers moi) J’en prends deux le soir, enfin deux à midi et deux le soir.

– Qu’est-ce qui se passe ?

– Il y a du bruit dans mon dos.

– Est-ce que votre mari est dans la pièce ?

– Oui, ils sont en bas.

– Où ça ?

– Devant vous.

– Montrez-moi, je ne le vois pas.

– Derrière vous.

– Oh tu as envie de te faire prendre les… des fois il y a du diabète, des fois elle a une saleté à cause d’une fanièce…

– Je n’ai pas compris, expliquez-moi.

– (regarde le pied du lit) Tais-toi le petit bébé là. Il est dans le truc. Ta Mamie, enfin ta Tati aujourd’hui m’a fait une dominance de cimetière, une dominance de traitement au cimetière… et puis ça a permis de gagner des jeux. Alors ça été établi donc dans la semaine dernière… (retient une exclamation en me regardant et semble apercevoir quelque chose au pied de son lit)

– Qu’est-ce qui se passe ?

– Rien, mais c’est pas marrant pour vous !

– Vous entendez des gens qui vous parlent ?

– Oui !

– Qui ?

– (comme si elle répétait une question que je viendrais de poser) ‘Attention où tu vas mettre la tête ?’… (Tourne la tête à gauche) Ah c’est quoi ? C’est une fenêtre ?… (regarde à droite) Oh ! Laisse-la tremper dans un verre… (semble répondre à un commentaire) Hein ? Tu croiras à un accident.

– Mais vous parlez à qui là ?

– Mais à tout le monde.

– Il y a combien de personnes ici ?

– … (attitude d’écoute) Mamie, on continue ?… (indique le mur à gauche) Et ça c’est le mariage de mariage de ma grand-mère, c’est un cadeau de mariage.

– Quoi qu’est-ce que vous voyez ?

– Ben ce que tu vois, j’ai vu ça sortir de ma piscine, je me demandais ce qu’il y avait… qu’est-ce que c’est ? (fait des gestes avec sa main gauche comme pour enlever quelque chose)

– Qu’est-ce que vous voyez là ?

– Oh de l’herbe, allez donc ! (regarde le pied de son lit)

– Dites-moi, il y a combien de personnes dans la pièce ?

– Eh ben elles sont toutes parties !

– Elles sont parties là ?

– Euh oui.

– C’était qui ?

– Alors il y avait ta sœur, ta mère… (fixe à gauche) Whaouah … tiens mets donc du bacteur, tu en as dans ta mallette ?… Hein ?… Je le laisserai sécher… (regarde ses mains)… Il y a quelqu’un ?… On avait des éléments d’éléments… (fixe à droite) Ah ben il y a du…

– Qu’est-ce que vous faites avec vos mains ?

– J’essaye de le handucaper… de les renducaper

– Votre main gauche elle est où ?

– Elle saute, il y en a trois au moins… mais ne les écrase pas toutes.

– Qu’est-ce que vous faites ?

– (regarde à gauche, se pousse sur sa droite comme pour faire de la place à quelqu’un) Il y a de la place, (puis sur le ton de la confidence en pointant à droite) Regarde là-bas ! Va vite voir, il y a une grosse flash !

– Comment ?

– Il y a une grosse couleur de pierre et de flash.

– Qu’est-ce que vous dites ?

– J’aurais bien aimé qu’on soigne les flances,

– Les quoi ?

– Les flances, tu sais pas ce que c’est les France, les flash…

– C’est quoi les flash ?

– Les haches, c’est les clés souvent d’un problème qui va devenir du saucisson en étant soigné, et puis après… (regarde au-dessus d’elle) Regarde, il y a plein de petits… (fixe à gauche puis avec une expression de terreur) Attends… Attends … Attends !

– Qu’est-ce qu’il y a ?

– Il y a de l’eau qui tombe !… (se penche à gauche pour retenir quelque chose qui tombe du plafond puis regarde le plafond) Arrête… Stop… Arrête-toi ! Arrête-toi !

– Qu’est-ce qui se passe ?

– (fixe le plafond) Faut que j’enlève le taxte…

– Comment ?

– Mais regarde ! Regarde-là la route !…

– Qu’est-ce que vous voyez là ?

– (fixe devant elle terrorisée, mouvements de langue) … Tu ralentis, tu ralentis oui ? (jargon) … Arrête-toi, arrête-toi, je vais arrêter… (attitude d’écoute) Non, oh ben moi je n’enlève pas les poubelles ! (me regarde) Ah ! vous auss… (s’interrompt comme si quelqu’un venait de l’interrompre)… Bonjour toi !… (fixe à nouveau le plafond)… Je vais où là… non mais tu vas… écoute !… tu ne peux pas le faire maintenant en bas ? Arrête-toi ! Arrête-toi ! Je vais aller chercher les photos… Ouh là ! Tu vas doucement maintenant.

– Vous voyez quoi là ?

– Ce que je veux.

 

IRM et TEP 18 FDG: hypométabolisme diffus prédominant à gauche

 

 

 

 

 

 

 

Emile Signol (1804-1892), Folie de la fianciée de Lammermoor, 1850 © Musée des Beaux-arts de Tours

Cf. Psychose inter-ictale : délire paranoïde (1) et (2)

Répondre

Vous êtes professionnel de santé et vous souhaitez participer au staff CM2R ainsi qu'à la publication de cas sur le site PNG ? Merci de bien vouloir nous donner vos coordonnées afin de créer un profil participant.